Ez az oldal sütiket használ

A portál felületén sütiket (cookies) használ, vagyis a rendszer adatokat tárol az Ön böngészőjében. A sütik személyek azonosítására nem alkalmasak, szolgáltatásaink biztosításához szükségesek. Az oldal használatával Ön beleegyezik a sütik használatába.

Hírek

Brossard, Nicole: Villes réellement

Brossard, Nicole portréja

Villes réellement (Francia)

villes effleurées d’où tu regardes

les petits bras d’Isabelle Huppert

quand elle récite

les mots de Sarah Kane

villes effleurées où quelqu’un demande

parfois si ça soulage un incendie

ou peut-être aussi un tatouage

 

villes dans l’eau jusqu’à la ceinture

jusqu’à la destruction lente et molle du matin

ton sourire qui remonte à si loin

puis émerger sera

un verbe utile et strident

 

villes suspendues au-dessus des heures

avec leurs paupières de renaissance

leurs ficelles pour guérir

repoussant le chien le singe

dans les musées

frôlant paumes et poings pour camoufler

l’odeur de peur, l’instinct quotidien

 

villes du très grand Nord

où j’apprends à toucher 

la matière grise des bêtes

leur peau sur les comptoirs

à essuyer le sang sur mes mains  

pour saluer qui vient

de l’horizon turquoise des glaciers

avec une soif et un appétit qui font un lien

entre la tendresse et le froid



FeltöltőP. T.
Az idézet forrásahttp://lyrikline.org

minimap